Toujours en perpétuelle recherche artistique et mouvement géographique,
d’ou cette collection de peintures que vous allez découvrir au fil des pages
et son évolution picturale, grande en diversité de styles, techniques et sujets abordés,
allant d’une Installation au SEED SEIBU à Tokyo mêlant métal toile éléments en 3D,
à l’acrylique sur papier journal, peintures à l’acrylique ou l’huile,
utilisant différents types de support tels que des surf, fauteuil, barque, voiture…

fabrice berger-remond
fabrice berger-remond fabrice berger-remond

mais toujours un trait et un langage de la couleur consistants et bien reconnaissables.

Bon voyage dans mon vibrant langage de la couleur


Je suis né en France à Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines, en 1967.

Depuis l’âge de 9 ans, Je suis un artiste, ayant pendant 3 ans parcouru le monde chantant dans la manécanterie des Petits Chanteurs à la Croix de Bois.
Après plusieurs enregistrements de disques, film et shows télévisés, je travaille ma voix de tête avec Henry Legay, 1er ténor de l’Opéra de Paris
et étudie la musique pop au Petit Conservatoire de Mireille.
A 17 ans, j'ai développé une voix, et participe à l’enregistrement de l’album "Le Disque de la Paix" avec Yves Montand, Michel Fugain, Patrick Poivre d'Arvor, Mauranne...

La musique donne chemin à la littérature avec des études au Lycée Claude Debussy, une rencontre avec Marguerite Duras et le bonheur de recevoir son encouragement pour l’écriture.
Celle-ci donne chemin à des études d’agencement et d’architecture d’intérieur à l’Ecole Boulle.
Mon professeur d’arts plastiques est l’artiste Jérôme Mesnager pour qui j'organiserai pendant mes années boullistes des expositions à Paris et Amsterdam
et éditerai pour le compte d’Edition Jeanne d’Artt des malettes numérotées ainsi qu’à l’artiste Robert Brandhof.

J'écris des interviews sur Sonia Rykiel, Paco Rabanne, Chantal Thomass, Philippe Model…pour des magazines français "Jardin des Modes" et japonais "La Seine",

fabrice berger-remond

et travaille pendant 1 an aux côtés d’Alain Mikli comme responsable de la communication créant catalogues, concepts de pub pour lignes : Elle, Montana, Ray-Ban, Maud Frizon et designe des pulls pour Anny Blatt.

C’est à ce même moment , lors d’un premier voyage à New York pour le lancement de la boutique Alain Mikli sur la 5ème avenue que je développe un genre de peinture
mariant ma passion pour le langage à mon addiction littérale pour la couleur: Je commence une série de peintures sur journaux où mon monde du langage est composé d’une vaste palette de couleurs,
apposée sur les titres du jour à n’importe quel endroit du monde où je me trouve, rendant ainsi les nouvelles littéralement plus colorées, et faisant petite référence à ce que les gens perçoivent comme évènements importants dans le monde autour d’eux.
Cette période dure 2 ans et je peinds 350 journaux au total.

Cette explosion de couleurs m'apporte l’intérêt des japonais qui m'organisent alors ma première exposition personnelle à Tokyo en Septembre 1989 au Seed SEIBU.
Avec l’aide de 43 assistants, je construis une installation sur 9 étages, célébration à la ville de Paris intitulée: PARIS A PRIS PARTI JOLI PARIS.

fabrice berger-remond

Ce total succès donnera lieu à d’autres expositions personnelles à Tokyo, ainsi qu’à Paris et Los Angeles.
L’Officiel de Paris me désigne comme “chef de file” du New Art Communication mouvement.

Je repars à New York en 1992 et écris L’Arbre Vert.

En été, je peins sur la plage de Cannes une toile de 30 mètres de long: une retranscription des films en compétition où les acteurs et réalisateurs viennent apposer leur signature et message.

fabrice berger-remond

Exposition personnelle à Paris suit où mon travail commence à apparaître en salles de vente à Drouot, et deux autres expositions ensuite à l’école des beaux Arts de Guadalajara au Mexique et Los Angeles.

Depuis j'expose autour du monde et mon travail fait partie de collections privées d’un nombre croissant de personnalités du show business, politiques et amoureux de l’art.
Je continue de surprendre le public avec un changement de styles constant et brilliant, allant de l’acrylique à l’huile.

D’une immense installation à Tokyo, une toile monumentale à Cannes, une édition limitée de tapis pour Toulemonde Bochart, aux côtés d’Arman,

fabrice berger-remond

de cartes téléphoniques France Telecom pour les produits laitiers, une exposition en duo à Dallas, avec la photographe Annie Leibovitz,

fabrice berger-remond

à une rétrospective de mes dix années de peinture aux Etats-Unis à la Galerie Frank Pictures à Los Angeles.

Mon travail est mon journal intime de la couleur de la vie !

Aujourd’hui, Je suis de retour en France à Paris, peins et chante.